vendredi 30 novembre 2007

Avec le temps va, l'innocence s'en va (2)

Avant de jouer dehors :
- Méfie toi ma chère, si quelqu'un que tu croise dans la rue te demande d'aller avec lui quelque part ne l'écoute pas et rentre, même s'il te dit qu'il va t'acheter des trucs que tu aimes!
- Mais pourquoi maman?
- C'est comme ça, il te ment, en plus c'est ta mère qui te dit ça donc tu dois m'obéir.
- Oui mais c'est quoi mentir?
- Dire des trucs qui ne sont pas vrais
- Et pourquoi on ment?
- Quand tu grandiras tu comprendras pourquoi, et arrête de poser trop de questions!
Elle a arrêté de poser des questions, mais pas de se poser des questions.. La réponse viendra comme a dit sa mère, tôt ou tard elle aura des réponses, il faut seulement se rappeler des bonnes questions dès que l'occasion se présente pour avoir une réponse. Et au fur et à mesure qu'elle grandit, elle appris à être déçue, trop idéaliste qu'elle soit, elle avait du mal à digérer avec la facilité que les gens font, les injustices de la vie.
Un jour, elle pleurait, sa cousine l'avait empêchée de jouer avec elle, sa mère essayant de la réconforter lui a dit que la fille avait fait cela parce qu'elle était jalouse d'elle! Encore une question! Jalousie, qu'est ce qui poussent quelqu'un d'être jaloux de l'autre au point de lui en vouloir, de lui faire du mal? Est ce vraiment, trop important que l'une ne soit pas mieux que l'autre, on n'est pas dans un concours de quoi que ce soit! Et pourtant, il y a un sentiment mauvais, un sentiment de jalousie, l'une des deux, est blessée, et chacun a ses raison : l'une parce qu'elle est jalouse et l'autre, parce qu'elle subit les conséquences de jalousie sans pour autant en être directement responsable, mais pourquoi tout ce mal? Voilà la fameuse réponse : C'est la vie! Eh oui on dit toujours que c'est la vie, alors que la vie ne fait que nous observer s'entre tuer et se battre pour tout et pour rien sans faire quoi que ce soit...
A suivre...

PS : j'enchaîne avec l'histoire, et la discussion avec orion :)...

6 commentaires:

Hmayed a dit…

bouche bée
rien a dire plutot
merci pour ce rappel Yoyo

ORION a dit…

Bonjour,

Me revoilà je me suis absenté le week-end pour des affaires sociale :-).

ça fait plaisir de te relire et excellent enchaînement qui me donne beaucoup d'idée.

Ce qui m'a attiré le plus dans ce que tu as écris ce n'est pas la tournure dans laquelle tu as orienté le texte, à savoir les questions et entre autre celles sur la jalousie. Mais plutôt, la réaction de la mère. Pour moi tu as touché là un point tellement important à travers ses mots ; En disant ainsi à une enfant "telle est jalouse de toi" tu crées en elle un sentiment de narcissisme qui peut vite évoluer et l'accompagnera tout au long de sa vie.
Si l'autre est jaloux de moi c'est que quelque part je suis supèrieur à cette personne. Et d'après ma petite expèrience les choses qu'on peut perdre à côté de ce sentiment sont plus grande que les choses qu'on peut avoir.
Enseigner à un enfant qu'il est supèrieur aux autres c'est d'abord l'isoler et l'empêcher d'aller voir les gens car dans sa tête ça sera à eux de venir le voir.
Je ne suis pas contre un fort sentiment d'estime ou de narcissisme mais au moin que ce sentiment sois basé sur des exploits ou des qualité personnelles. Un tel sentiment se mérite, on doit sacrifié pour le ressentir et celui qui n'as pas compris ça ne sera jamais mature.
Mais ça ne doit en aucun cas être une excuse pour expliquer nos erreurs face à autruit : "tu ne me mérites pas de toute façon je suis meilleur que toi". Là est une phrase bien trop dangereuse je pense.

j'espère que je ne suis pas allé très loin avec mes raisonnements ; C'est lundi peut être que je fais sortir ma frustration quant au fait de retrouver le boulo :-). Sur ce je te dis à bientôt pour de nouoveaux écris (j'attendrais ta réponse).

the knight a dit…

Le plus fort est celui qui préserve son innocence...
La vie nous pousse a perdre nos bonnes qualités, mais celui qui a des idéaux forts doit résister contre...
Si on est mal traite, ça veut pas dire qu'on doit traiter les autres de la même facon

YOYO a dit…

@hmayed : Je t'en prie :).
@orion : D'abords merci d'avoir enrichie cette petite histoire avec tes commentaires :)
Pour le point de narcissisme, Tu peux avoir raison mais ça dépend de l'évolution de la personnalité de la petite fille avec les évennements probables qu'elle peut rencontrer tout au long de sa vie, et en particulier sa façon d'accepter ce sentiment (la jalousie ), une petite enfant son soucis majeure est de pouvoir jouer , elle s'en fou donc du reste, qu'elle soit mieux qu'elle ou non c'est rien par rapport à jouer, pour l'explication de la jalousie est qu'elle soit mieux qu'elle ça dépend de ce que voulait dire la mère : peut être qu'elle voulait juste la réconforter oui bien qu'elle pense que sa fille est vraiment mieux que l'autre... Et là , je suis pas d'accords avec toi pour la conséquence : l'enseigner à s'isoler : je ne vois comment, peut être pourrais-tu m'expliquer encore dans quelle mesure ça va l'enseigner à s'isoler? Je pense qu'au contraire il va être encore plus sûr de lui ( et oui ça se mérite sinon ça devient insignifiant et on parlera d'un malade dans ce cas ), et comme tu l'as dit même si l'on se sent supérieur aux autres cela n'explique en aucun cas la phrase que tu viens de citer ; je suis tout à fait d'accords avec toi;).
Pour l'enchaînement de l'histoire, je suis en trains d'essayer de mettre le doigt sur certains évènnements, sentiments ou accidents peut être qui pourront influer sur notre personnalité ou qui peuvent être à l'origine de la perte de l'innocence de la naîveté..
Bien à toi.
@the knight : Merci pour cette remarque que j'approuve énormément eh oui "Le plus fort est celui qui préserve son innocence".
Ps: J'ai remarqué ton absence sur mon blog depuis un ptit bout de temps, et déjà je me posais des questions ;), merci pour le passage.

ORION a dit…

Bon :-) je vois là une réponse un peu vive. Je me suis laissé un peu emporté dans la succession des raisonnement je le savais.

Ce que je voulais dire c'est que l'explication qu'a donné la mère servira à la fille dorénavant. dès qu'elle aura un problème avec quelqu'un, elle peut dire il est jaloux de moi. J'éspère qu'on est d'accord pour ça au moin :-). Vaut mieux dire j'ai eu des problèmes avec quelqu'un car j'ai fait une erreure plutôt qu'essayer de la résoudre en la projettant sur l'autre en disant qu'il est jaloux même si c'est le cas. Réconforter une enfant en méprisant une autre -en attestant qu'elle est jalouse c'est comme si on disait tu es meilleur qu'elle non?- c'est vraiment mesquin je trouve.
Ce dont ont parle sont deux attitudes différentes mais je trouve que celle que je décris même plus rapidement au pardon tantdis que l'autre mène plus à la séparation d'où l'isolement dont je parlais.

En tunisie par exemple, tous les gens parlent de vice. D'ou vient ce phénomène commun à toute une société. Il ne peux venir que d'un facteur commun parlequel tous le monde est passé et c'est l'éducation familiale qui est presque la même pour tous. bien sur suivant les différentes classe sociale.

Pour la petite fille c'est vrai qu'à cet instant son soucis est de jouer. C'est mignon de lire ça, crois moi, surtout que tu parles de toi -ou une partie de toi si tu veux :-)-
Je ne la juge pas tu sais ou ce qu'elle deviendra un autre jour, j'ai seulement utilisé cette histoire pour discuter d'un point que je jugeais important. mais celà ne touche en rien à la beauté de l'histoire à laquelle on assiste. Et cherche bien les entiments les souvenirs qui mène à la pertes de l'innocence et pour moi j'attend le plus beau ce qui reste après avoir perdu cette innocence. Franchement c'est là que se présente la beauté de l'homme ou sa laideur.

Question : As tu un jour oublié ton enfance ?

YOYO a dit…

@Orion : Je suis d'accords avec toi sur le fait que la mère avait tord, en expliquant l'attitude de l'autre fille par jalousie, et aussi que ça pourra avoir de mauvaise repercution dans le future mais je le disais dans ma réponse précedente que cela dépend aussi d'autres facteurs, cad que cette attitude n'est pas déterminante. Quant à l'explication des désaccords avec l'autre par la jalousie c'est vraiment naïf (dans le sens péjoratif du mot) et incensé de penser de la sorte.. et je sais que tu n'es pas en train de juger la fille bien sûr :-), on est là pour analyser certaines questions et certains comportement.
revenons maintenant à l'histoire du vice, malheureusement c'est vrai ce que tu dis par rapport à l'uniformité de la société tunisienne, on obéït tous aux règles et on ne fait que se répéter d'un siècle à autre ce qui fait qu'il y a pas une grande différence entre une famille et une autre, mise à part le côté financier, ce qui entraîne que tout le monde a reçu presque la même éducation, d'ailleurs j'avais parlé de ça dans un post antérieur, je sais pas si tu l'as lu ou pas.

PS : je sais pas ce que tu voulais dire par ta question, mais si je réponds sans réfléchir je te dirai non j'ai pas oublié un jour mon enfance, j'ai adoré la vivre et apprécié chaque moment même les plus douleureux, disant que je suis une enfant till now mais qui a vécu quelques expériences qu'elle soit heureuses ou malheureuses :-P