lundi 22 octobre 2007

Le tunisien.. très prévisible?


Un jour en discutant avec un ami proche (pas tunisien bien évidement), il m'a dit qu'il veut quitter la Tunisie prochainement, sachant qu'il est ici à Tunis depuis des années, travaille ici, il a un salaire très motivant et un avenir très brillant.. Alors je lui ai posé la question la plus évidente : Pourquoi? Il m'a dit ceci (je vais être la plus fidèle possible à son discours):
Je quitte la Tunisie pas parce qu'elle ne me plaît pas, ni parce que je m'adapte pas non plus.. D'ailleurs presque tout le monde me prends pour un tunisien à part ceux qui me connaissent très bien... Mais j'ai découvert tout ce que j'ai à découvrir ici, le pays, les habitudes ... et maintenant rien ne me surprend, j'arrive toujours à prévoir ce qui va se passer, que du classique, rien de nouveau même si tu vois la chose selon plusieurs angles : l'automne, l'hiver, l'été et le printemps à chaque saisons ses habitudes et ses programmes pour un tunisien et ça ne change jamais.. L'automne viens, et avec lui viens la rentrée scolaire et les préparations, personne n'est prête pour sortir ou faire autre chose à part en parler ou économiser de l'argent pour cet évènement.. L'hiver viens et viens avec lui le froid et encore une fois on entre dans le processus d'hibernation (disant nocturne), tout le monde rentre à la maison le soir, reste au chaud devant la télé (un peu de lablabi chaud comme dîner serait le top du plaisir :) ), la saison du printemps est tellement courte qu'elle passe inaperçue, et l'été que dire de l'été?!! sortie en boîte, ballade tous les soirs, louer un appart près de la plage c'est comme un devoir dont ne doit pas se passer même si le tunisien n'a pas les moyens de le faire, il le fait quand même... Voyons la chose sous un autre angle, religieusement.. Dès que le mois de ramadan approche et les grands espaces (marchés, hyper marchés, magasins ...) tous deviennent inaccessibles, le tunisien est devenu tout d'un coup riche, il a un pouvoir d'achat incroyable, comme si il est obligé de manger une brika tous les jours avec un plat principal très riche et tous les variétés qui viennent avec.. Après vient L'Aïd, les parents achètent à leurs enfants de nouveaux fringues, les mères préparent el 7lew, même si elles sont débordées elles le préparent.. Quelques soit le prix qu'elle payent, elles le préparent.. On passe maintenant à l'Aïd el kbir, le mouton c'est une question de mort ou de mort :D, il ne faut pas rigoler avec.. Il faut l'acheter quelque soient les circonstances!!!Et j'en passe... Maintenant traçons la vie d'un homme tunisien : il grandit avec la mentalité qu'il est « lkol fel kol », il fait tout ce qu'il lui plaît durant toute sa vie, sort avec les filles de toutes les couleurs et de tous les genres, couche avec... fume.. boit... Mais quand il devient mûr, il veut se marier avec une fille très vierge, très innocente.. il doit être son premier, son premier amour, celui qui l'a embrassé le premier, celui qui est sorti avec elle le premier... et tout ce blabla ( je sais pas avec qui il sortait avant? Des garçons déguisés en filles ou quoi?!!). La fille.. que dire de la fille!! Elle grandit avec la mentalité que le genre masculin doit passer avant tout, son frère, son copain, son mari, son père, son arrière grand père.. peu importe, l'important c'est qu'il faut qu'il passe en premier... Autre chose, à chaque fois qu'elle sort avec un mec, elle pense que c'est son dernier.. la personne avec qui elle doit se marier à tout prix, et ça ne fait que nuire à elle et son couple.. Et en fin de compte, elle réalise qu'elle est sortie avec une quinzaine de mecs pour trouver le bon...
Après ce long discours, j'ai rien trouvé à dire.. De telles observations m'ont beaucoup touchés, et ça m'a poussée à me poser de question.. Est ce vraiment nous sommes prévisibles, classiques? C'est que nous sommes pas en train de vivre notre présent, tout est programmé en avance.. On ne fait que subir.. Y a t-il un moyen pour changer ça, cette mentalité de « Replay »?

15 commentaires:

Curieuse de tout a dit…

Il y a surtout le fait que le tunisien, en général et comparé aux autres "nationalités", est très attaché aux traditions et aux habitudes qu'elles soient religieuses ou autres.

Par ailleurs, nous sommes une société qui est très imprégnée du phénomène de mimétisme, donc forcément il y a le sentiment de répétition, de déjà vu etc

BYRSA a dit…

malheureusement il n'a pas tort !
c'est bien vu !

Rafik a dit…

Il y a aussi la nuance tunisien/tunisois...

Half of my life a dit…

"prévisibles" "répétition"... certains l'appellent "Stabilité" et y en a beacoup qui en rêvent!

aymen a dit…

d'accord avec sa vision,
le tunisien "en général" n'aime pas le changement,il est classique dans ses décisions,ses choix,il ne veut pas prendre de risque
la tunisie est ennuyeuse parcequ'il ny'a pas d'innovation et de création,toute une mentalité générale qui ne veut que suivre et pas créer

samitriani a dit…

Bah tu peux toujours tracer ta vie seule sans vraiment vivre le chemin tout tracé ...
Mais franchement en tunisie, pour n'importe quelle petit changement il faut une bataille... Tiens quelques années en arrière j'ai été insulté parceque j'avais un t-shirt metal (chouf hak el ka3ba différence 3ad :D)
Ou bien on est mal compris 5ater on s'investit trop dans la zik au détriment du boulot !!!
En France c beaucoup plus facile de faire ce qu'on a en tête ... parceque c leur culture !!

Fhémteu ?

YOYO a dit…

@Curieuse de tout: malheureusement c'est vrai ce que tu dis
@BYRSA : ce qui m'a touché le plus c'est le fait qu'il est arrivé à ses en si peu de temps..
@Rafik: ça s'applique à tous les tunisiens sans exception
@Half of my life: on peut être stable sans se répéter tout le temps..
@aymen: tout à fait dac avec toi, il nous manque beaucoup de créativité...
@samitriani: oui ça c'est vrai, je peux le faire et je rêve de le faire, le problème c'est qu'on te laisse pas tranquil pour faire ce que tu veux..

Ze mek3ara a dit…

hello yoyo,
j'aurais besoin de te contacter , pourrais je avoir ton mail?
voici le mien yosrablog@gmail.com
A+

YOYO a dit…

salut Ze mek3ara, je t'ai envoyé une invitation sur gmail :), mon adresse gmail c'est yoyo582@gmail.com

Anonyme a dit…

il a peut etre pas tort sur certains points, mais je crois que ton pote il a une vision trés figée quand meme sur la societe tunisenne, ou alors il tire son jugement de sa frequentation d'une seule categorie sociale , parce que moi je crois que la tunisie ca devient de plus en plus polarisée les riches et les pauvres , y'en a qui partent faire du ski en hiver et ils sont une bonne poignée koi, enfin je vais pas rentrer dans les details , mais juste pour dire que comparée a p^lusieurs pays arabes ou meme européens ,c le paradis
tu me crois pas??? LA BULGARIE et ses faubourgs , ya 3ammi !!!!

Anonyme a dit…

C'est la mentalité des tunisiens qui fait que la vie en tunisie semble ennuieuse et monotone.

boudouda a dit…

ce n est pas le caractere de l habitude qui nuit chez le tunisien. en tout cas , pas plus que l acceptation lache et irreflechie de certaines habitudes qui ne sont pas les notres. on a perdu nos habitudes, celles qui sont authentiques: la belle et pudique tunisienne avec son sefseri...cette pudeur fait qu on respecte les plus ages, qu on aime notre prochain... je le dis avec la plus amere des amertumes: errajel fi touns ma 3adech rajel, la famille n a plus sa gouvernail: elle s est brisee.Et c est ici le plus grand danger.la societe tunisienne se voit par consequent mutilee de son element principal. le rempart contre les mauvaises habitudes a ete detruit.l homme , errajel ettounsi a perdu son statut , ta7 9adrou, au profit d une soi-disant liberte de la femme tunisienne, qui n est autre que de la prostitution. et dailleurs ce qu on voit sur nos ecrans tunisiens, ces nouvelles habitudes de danse sur les airs du Mezoued...etc. nos femmes sont devenues des allumeuses!Bravo ben Ali... c est ce a quoi cet homme aspire depuis plus de 20 ans qu il est au pouvoir.

boudouda a dit…

chaque peuple a ses hbitudes. le grand probleme en tunisie c est que le pouvoir en place a fait naitre de tres mauvaises habitudes: la peur, le mepris, l insouciance, le defaitisme, la non-confiance generalisee...une infinite de maux que seul un retour aux sources vives guerira...inchalah.

Ramirez Claudio a dit…

http://tunisie-harakati.mylivepage.com

Je n'envie pas du tout la vie des tunisiens où leur routine est devenu classique. Entre ceux qui ne voit aucun avenir en Tunisie et ceux qui sont en prison pour rien, ce pays reste bien incertain.
Voir l'histoire de la jeune Sameh Harakati, son destin est un choc pour tout ceux qui aime la justice et les histoires romantiques.

http://tunisie-harakati.mylivepage.com

Anonyme a dit…

pourquoi pas:)