vendredi 16 novembre 2007

Avec le temps va, l'innocence s'en va...

Il était une fois, une petite fille qui rêvait de l'avenir, du prince charmant, de la richesse.. cette fille grandissait, en voyant ses rêves se réaliser, lentement mais sûrement elle avait des principes dans la vie malgré son âge petit, elle était brillante aux études d'abords pour faire plaisir à son père mais en grandissant elle réalisait qu'en fait elle le faisait pour elle, pour réaliser ce qu'elle veut être dans un avenir proche, ou lointain peut être.. Quand elle était plus petite elle pensait que tout va venir banalement évidemment, qu'à force de grandir on devient ce que l'on veut devenir sans effort sans rien du tout en contre partie, il suffit de le souhaiter, mais elle apprenait jour après jour, qu'il faut essayer, insister, endurer... Elle était naïve au point de croire à tout ce qu'on lui disait...
- Maman, d'où est ce que la femme accouche?
- euh, du nombril ma chérie
- Mais comment ça se fait qu'on ait des enfant uniquement après le mariage?
- parce que ça se fait pas avant, il faut que la femme soit mariée pour qu'elle ait des enfants.
- Oui mais comment ton ventre s'aperçoit que t'es déjà mariée et il se gonfle par la suite?
- C'est comme ça, c'est naturel.
...
- Papa, t'a vu à la télé comment les français s'embrassent?
- Ils s'embrassent comment?
- mmmmmwah, sur la bouche, c'est bizarre! Pourquoi ils ne font pas comme nous? sur la joue?
- Parce qu'ils se sont habitués à ça...
A suivre...

6 commentaires:

ORION a dit…

salut,

:-) je suis ravi de feuilleter ton blog. ça fait plaisir. juste une chose ; la naïvité des enfants dont tu parles ne s'arrête pas à l'enfance si t'as pas remarqué ça continu jusqu'à un age assez tardif ; C'est le conditionnement dont tu parlais dans de précédents blog. Le rapport homme femme est bati sur ça en tunisie ; le sexe même dans le mariage reste assez tabou, et les rapport entre un homme et sa femme sont définis par la société. Disons qu'il est le porte parole de la société qui l'entoure. Pour faire plus simple, les règles auquelles doit se plier la femme c'est pas lui qui les a instorer, mais plutôt celles qu'on lui a inculqué. Quand on y pense c'est tellement lâche, que je me demande comment ces gens arrivent à avoir une estime d'eux même.
Hors du mariage, la frustration est entrain d'empirer les choses. Parfois quand une femme passe on la regarde et on s'émeveille d'une certaine beauté pour qu'à côté de nous quelqu'un dise un gros mot pour la décrire ou pour détruire une image dont il a longtemps été privé ou qui illustre une de ses faiblesse.
ça me rappelle une interview de Jaques Brel ou il disait ; il n'y a pas d'homme violent ou de violeur il n'y a que des peureux et des couillons. Il a raison tu sais. Mais je tiens à te rassurer, en tunisie j'ai connu des hommes devenus fous pour l'amour d'une femme, d'autres ont faillit mourir et d'autres le sont chose rare et méprisable dans d'autres société, comme les sociétés occidentales qui véhiculent un modèle tout à fait érroné ou la femme bénificie d'une liberté qui primo leur est donnée (donc peut être enlevée à n'importe quel instant) deuxio cette liberté sert essentiellement à leur donner le droit de se faire exploiter. Notre société est tellement plus riche et je parle en connaissance de cause.
Un ami m'a dit un jour, Quand tu perds ton innocence tu la perds pour toujours. Il a raison ; et c'est ce qui rends la vie si belle à vivre c'est ce combat qu'on mène pour retrouver cette innocence ou enfance sans se faire massacrer ceu qui échouent, meurent ou se cuicident en suivant le modèle qui leur a déjà été tracé.

Peu de gens sont faits pour l'indépendance, c'est le privilège des puissants. Nitzche

YOYO a dit…

@orion : Je tiens d'abords à te remercier pour ton passage et pour un commentaire si riche d'idées, et, qui reflètent en quelques sortes une partie de mes pensées.. Je suis d'accords avec toi que la naïvité des enfants reste encore jusqu'à un âge assez développé, mais ça dépend aussi de ce que tu veux dire exactement par naïvité parce qu'il y a plusieurs façon de voir les chose et de les concevoir.. Ce post a une suite, et tu verras dans la suite là où je vais aller, je m'interesse essentiellement dans cette petite histoire à décrire par les pensées d'une petite enfant la façon simpliste et évidente dont elle voit les et surtout le changement progressif qui est dû essentiellement a le fait qu'elle se plonge jour après dans la vraie vie avec tous ses avantages et ses incovénients, son côté ambigue (il y a pas que le vrai et le faux), les vrais conflits, les vrais problèmes et surtout les vraies questions, les questions qu'on doit vraiment se poser, et qui n'ont pas forcément de réponses...

orion a dit…

ça serais pour moi magnifique que de découvrire comment une petite fille découvre le masque soiale. Et dis moi stp comment vois-tu tes parents après cette découverte :-) c'et le premier modèle donc c'est important de le reconsidérer.

j'attendrais la suite c'est sûre.

Pour la naïvité, Je voulais dire qu'on se fait manipuler par la société et si on se laisse manipuler c'est qu'on est naïf ou qu'on se laisse faire car on n'a pas trop le choix. Mais je suis d'accord avec toi y a pas que le vrai ou le faux.

Question : Tu ne trouve pas que c'est un exhibitionnisme que de raconter une partie de sa vie sur internet? ou est-ce une manière de sortir un peu de sa solitude?

désolé si la question est trop intime tu peux ne pas répondre (tu vois je ne suis pas encore indépendant je m'intéresse encore aux gens :-) )

Comment vois-tu la chose ?

YOYO a dit…

Après la découverte du masque social? :-), ne brûlant pas les étapes, tu verras ma vision au fur et à mesure, parce qu'effectivement mon but principal est de mettre en évidence ma vision des choses, et de donner l'occasion aux autres de se juger...

Pour ta question, d'abords merci parce que je voulais qu'on me la pose : On ne peut pas parler d'exhibitionnisme du moment que je ne raconte pas ma vie privée mais je met en évidence les questions que je me suis posée tout au long de ma vie, tout ce que j'ai dit et je dirai fait partie de notre vie quotidienne, ce sont des soucis, des joies presque commun à tout le monde mais c'est la vision des choses qui diffèrent entre un individu et un autre ; et sa position par rapport à cela bien sûr; moi j'ai remarqué que les gens vivent, évoluent, changent; mais ne trouvent pas le temps même pour remarquer tout cela, de remarquer ces changements qu'il soient dans la société ou même en eux même, de prendre un peu de recul et de considérer tout cela, tu es d'accords avec moi que la vie nous change, nous et nos valeurs, peut être même nos principes, jour après jour avec ses joies et ses malheurs, le destin et les obstacle, mais à quel moment on se rend compte de cela, et est ce qu'on se rend compte de cela? Par exemple, moi quand je regarde une photo de moi il y a 5 ans ou même moins je trouve que mon expression a beaucoup changé, mon regard, le regard qui reflète mon âme, là je parle pas des changement physiques bien évidemment, mais je sens qu'il y a quelque chose qui était en moi et qui n'est plus là...

ORION a dit…

Bonjour,
Tu sais le changement que tu ressents avec l'âge et ces sentiments qui ton permis d'avoir jusque là une bonne estime de toi même et que t'es entrain de perdre jour après jour. Tu sais ce que la société appelle ça, avec fièreté en plus ?
C'est la maturité :-). Si on voit les choses comme ça ça consiste grosso modo à être un enfoiré p(pour la majorité des gens et tu le remarquera si c'est pas déjà fait). Et c'est un mouvement de masse dans la mesure où que cette sciété s'acharnera à t'enlevé le peux qui te reste d'enfance. Et c'est là que les gens se sépare en plusieurs catégories ; les romantiques qui se réfugies dans un monde imaginaire, Les enfoirés qui forme la grande masse populaire des gens qui ne veulent plus évoluer et qui suivent un mouvement collectif qu'il ne posent même pas en question.
déjà tout jeune je me rappelle je n'accepter pas le rôle des gens âgés, aujourd'hui quend je me rappelle de ça je ne peux m'enpécher de sourire.

Un ami m'a dit un jour :-) ; "quand tu tombes tu ne sais pas ou tu peux arriver en tombant"
Bon apparemment tu veux faire durer l'attente, procéder par étape. Je ne suis pas contre, ça fera durer le plaisir.

YOYO a dit…

Je trouve que tu as compris exactement mon point de vue par rapport à ces changement et que tu as le même point de vue que moi..
J'attends tout comme moi la suite :-)